L’Auditorium    
La Barakason    
Le Théâtre
L’Homme est un point perdu entre deux infinis - La Soufflerie

Célimène Daudet et Yoann Bourgeois

L’Homme est un point perdu entre deux infinis

Représentations
jeu. 07 Oct. 2021 | 20h
L'Auditorium
ven. 08 Oct. 2021 | 20h
L'Auditorium
Tarifs
Sans la carte
Plein 25€ | Réduit 20€
Avec la carte
Plein 20€ | Réduit 14€
Célimène Daudet est artiste associée à la Soufflerie, scène conventionnée Art et création
Genre
Cirque, piano
Durée
55 min
Dix ans après leur première collaboration, le circassien et chorégraphe Yoann Bourgeois et la pianiste Célimène Daudet prolongent leur conversation autour de la notion du temps, avec L'Homme est un point perdu entre deux infinis. Une création hybride, où jonglage et musique se répondent.

Célimène Daudet et Yoann Bourgeois avaient imaginé ensemble L’Art de la fugue en 2011, poème visuel inspiré par l’œuvre inachevée de Jean-Sébastien Bach, qui semblait suspendre le temps. Initié pendant le confinement du printemps 2020, L’Homme est un point perdu entre deux infinis emprunte son titre à Blaise Pascal et prolonge la réflexion du duo sur la question du temps. Leur dialogue est ouvert et généreux, à l’image de leurs parcours respectifs. Célimène Daudet, artiste associée à la Soufflerie, a joué Scriabine et Liszt mais aussi mis en lumière des compositeurs haïtiens oubliés. Yoann Bourgeois, rêveur de formes et de dispositifs où l’acrobatie est à la fois virtuose et poétique, a créé une quinzaine de pièces en dix ans. De leur échange est née cette performance atypique où jonglage et musique dialoguent pour “rendre perceptible différentes représentations du temps et leurs possibles correspondances avec quelques théories physiques”.