L’Auditorium    
La Barakason    
Le Théâtre
Histoire d’Air(s) - La Soufflerie

Ensemble Tarentule

Histoire d’Air(s)

Dans le cadre de Baroque en scène

Représentations
mer. 04 Mai 2022 | 20h
L'Auditorium
Tarifs
Sans la carte
Plein 21€ | Réduit 15€
Avec la carte
Plein 14€ | Réduit 9€
En partenariat
avec Angers Nantes Opéra

L’Ensemble Tarentule bénéficie du soutien de la Maison de la Musique Contemporaine
Genre
Musique baroque
Durée
1h20
Accompagnées par l’accordéon de Pascal Contet, trois voix de l’Ensemble Tarentule tirent un fil entre des airs du baroque, de la Renaissance et d’aujourd’hui, en un souffle vivifiant.

Formé en 2012 par Cecil Gallois et Xavier de Lignerolles, l’Ensemble Tarentule est un pôle de douze chanteurs, réunis autour d’un travail de recherche sur l’interprétation de la musique polyphonique a cappella. Le programme Histoire d’Air(s) est inspiré par les partitions graphiques du compositeur britannique Cornelius Cardew, qui devaient faire l’objet d’un consensus entre les musiciens avant l’exécution de l’œuvre. L’approche de cette musique a ouvert à l’Ensemble Tarentule de nouvelles voies d’interprétation et d’exploration de l’outil vocal, en termes d’expressivité comme de textures. Le programme rapproche des œuvres de plusieurs époques pour les éclairer d’une lumière neuve. Les voix élaborent une grammaire nouvelle, accompagnées par un accordéon qui devient voix à son tour, puis orgue ou clavecin dans les œuvres de Couperin ou Bach. Et les musiques des maîtres de la Renaissance que sont Sweelinck, Marenzio ou Gesualdo se parent de nouvelles couleurs au contact des compositeurs baroques ou des mélopées hypnotiques de Philip Glass.

Programme

François Couperin : la Visionnaire, les ombres errantes, la Montflambert (extrait du quatrième livre de pièces de clavecin, XXVème ordre)
J.S. Bach : extraits de Jesu meine Freude (BWV 227)
Philip Glass
Cornelius Cardew : extraits de Treatise
Pascal Contet : No Way Out
G. de Wert : Vox in Rama
L. Marenzio : Amorosa Ero
H. Purcell/S-D Sandström : Hear my Prayer, O Lord
C. Gesualdo : Sparge la Morte (extrait du 4ème Livre de Madrigaux)
Sweelinck : Dolcissimo ben mio, Hor che Soave