retour
haut de
page

Le projet

« Il devient une haute nécessité de préférer à l’exotisme une poétique du divers où chacun trouve sa place sans se perdre dans l’autre »
Edouard Glissant

 

LA SOUFFLERIE, UNIQUE ET DIVERSE

Nous avons imaginé la Soufflerie comme un patrimoine imaginaire qui nous rappellerait l’histoire d’une fabrique d’énergie, de respiration, de souffle.
Nous avons imaginé la Soufflerie comme trois ateliers où se fabriquent une respiration artistique, un souffle frais, l’inspiration et l’expiration.
Nous imaginons la Soufflerie comme un ensemble de muscles qui travaillent en harmonie.
Nous entendons le souffle des voix, des instruments, des artistes, des citoyens.
Voix chantées, voix susurrées, voix criées : un souffle qui se propage et se partage.
Nous aimons la Soufflerie car elle nous évoque qu’un travail est en train de se faire, elle nous raconte l’histoire d’artisans ou d’ouvriers à l’œuvre, elle nous inspire des valeurs héritées de la mémoire ouvrière de Rezé.
Bienvenue à la Soufflerie !

 

Un projet unique, pour porter la diversité des voix et des musiques.

Le projet artistique et culturel de la Soufflerie est simple : il s’agit, à partir d’une équipe unique et renouvelée et de trois équipements (le nouvel Auditorium inauguré en janvier 2016, siège social de la Soufflerie, le Théâtre municipal et la Barakason) de porter un projet vocal et musical qui promeut la diversité des esthétiques, des temps et des modes d’appropriation : des musiques anciennes aux musiques émergentes, des musiques du monde aux musiques actuelles, des concerts assis ou debout, pour tous les publics.

 

Six axes forts :

• Une mission baroque, dont les actions consistent en une recherche appliquée autour des axes polyphoniques et de répertoires à redécouvrir, donnant lieu à la production de concerts et d’enregistrements discographiques
• Une programmation ouverte faisant la part belle aux musiques et voix du monde, aux musiques et aux voix contemporaines, aux voix croisées et aux arts du cirque
• Une proposition artistique vocale et musicale spécialement destinée aux jeunes spectateurs, dès le plus jeune âge, et à leurs familles
• Une nouvelle dimension de musiques actuelles autour de l’axe voix : hip hop, slam, rap, musiques urbaines du monde, pop et folk, amplifiées ou en acoustique, avec une attention particulière aux talents émergents
• Une démarche volontariste d’action culturelle, de médiation, d’éducation artistique, de conversation avec les publics, en s’appuyant sur des coopérations avec des compagnons artistiques, accompagnés par la Soufflerie
Deux temps forts pour mieux rythmer la saison artistique et permettre la construction avec de nombreux acteurs du territoire : un Focus UP! adressé aux plus jeunes, aux adolescents et à leurs familles, autour des modes d’expression qui les touchent, les impliquent et favorisent le partage ; un Focus Métropolis, qui permet chaque année d’aller explorer subjectivement les cultures et les musiques d’une grande métropole du monde.

Le projet de la Soufflerie est indissociable de valeurs qu’il convient plus que jamais de réaffirmer : dialogue interculturel, identités partagées, altérité, transmission, démocratie et démocratisation culturelle.

Déverrouiller et décloisonner, tels sont les enjeux de la Soufflerie : créer des passerelles entre les musiques et les pratiques, faciliter le passage de l’écoute d’un concert de musique amplifiée à une écoute en acoustique pure, favoriser les rapprochements entre générations d’artistes et de publics, dès le plus jeune âge.

Pour mener à bien son projet, la Soufflerie s’associe la complicité de nombreux partenaires culturels, éducatifs, associatifs et solidaires, à toutes les échelles territoriales.

Le projet artistique et culturel de la Soufflerie est porté par une équipe permanente de 19 personnes.

• Président du Conseil d’administration : Gérard Allard, Maire de Rezé
• Directeur général et artistique : Maurice Cosson

 

Les lieux de la Soufflerie

L’Auditorium
Imaginé par Rudy Ricciotti et inauguré en janvier 2016, le nouvel Auditorium de 299 places est le lieu privilégié des musiques vocales et instrumentales dans une écoute en acoustique pure, pour une nouvelle écologie musicale. Il accueille le siège social et l’équipe de la Soufflerie.
La Barakason
Salle historique des musiques actuelles dans l’agglomération nantaise dès les années 90, et restaurée en 2007, la Barakason, dotée d’une salle de concert de 410 places debout et d’un bar-club, est le lieu d’expression des musiques amplifiées et émergentes.
Le Théâtre municipal
Salle des fêtes devenue théâtre à la fin des années 50, le Théâtre municipal, entièrement restauré en 2006, offre une configuration « à l’italienne » de 460 places, avec parterre et balcon, pour toutes les formes de spectacles vivants.

 

La Soufflerie, une constellation artistique

Forte de la diversité de son projet, la Soufflerie tisse des liens durables avec des artistes, musiciens et compositeurs, citoyens du monde et défricheurs artistiques.

2016 à 2018 : David Chevallier, compositeur associé
David Chevallier, guitariste et compositeur prolixe, transcende les frontières entre jazz et musique ancienne, entre improvisation et musique écrite.
Dans le cadre d’une résidence de compositeur associé, il conduit, en complicité avec l’équipe de la Soufflerie, un travail de composition et de création, de diffusion de ses œuvres musicales, et développe des actions de médiation, d’action culturelle et multiple les modes de rencontres avec les publics et les acteurs du territoire.

Les projets de David Chevallier pour la saison 2017/2018 :

Ponctuations musicales
dim. 17 sept, de 14h à 17h – l’Auditorium

Création du spectacle Sopranic fantaisies
ven 01 + sam 02 déc, 20h30 – l’Auditorium

Invitation du concert Les os ouïssent
par les Musiques à Ouïr – Denis Charolles
ven. 19 jan, 20h30 – Théâtre municipal

Rencontre musicale – Double Dowland
ven. 02 fév, 19h – l’Auditorium

Lecture jeunesse
De l’album Les Oreilles de Sigismond de Patrice Favaro
Sam. 20 jan, 16h – Médiathèque Diderot

Apéro littéraire avec Afra Waldhor
proposé par la Médiathèque de Rezé
Sam . 30 juin, 18h – Médiathèque Diderot

David Chevallier est accueilli par la Soufflerie dans le cadre du dispositif de résidence de compositeur associé dans une scène pluridisciplinaire, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication et de la Sacem.

 


Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail