Retour
haut de
page

musique traditionnelle

thématique

| À mercredi ? |
Wassim Halal & Jacques Puech
+ La Cour des Contes

Nous vous convions à un rendez-vous hebdomadaire en plein air et gratuit : À mercredi ?
Six soirées dans six parcs de Rezé.
Libre à chacun d’apporter de quoi pique-niquer !

18h | La Cour des Contes

La Cour des Contes

Le feuilleton de l’été conté par la Cour des Contes
| Épisode 2 | Coup de foudre et coup d’un soir

Course-poursuite en galion, règlements de comptes au Far-West ou amours torrides dans les ruelles de Naples… Cet été les histoires se dégustent en feuilleton avec les conteurs de la compagnie la Cour des Contes ! Entre imagination débridée et sentiments en pagaille, rendez-vous chaque mercredi pour un nouvel épisode sans aucun rapport avec le précédent.

19h | Wassim Halal & Jacques Puech

| musiques traditionnelles revisitées |
La rencontre entre les inspirations libanaises et tziganes du percussionniste Wassim Halal (à la darbouka) et les innovations du sonneur Jacques Puech (à la cabrette, instrument traditionnel auvergnat de la famille des cornemuses).



| ANNULÉ |
Khusugtun

Ambassadeurs fervents de la musique traditionnelle mongole, les six musiciens et chanteurs de Khusugtun mobilisent instruments anciens et chant de gorge diphonique khöömii pour interpréter des chansons aux accents à la fois lointains et étonnamment familiers. 

Depuis plus de dix ans, le groupe Khusugtun sillonne le monde pour donner à entendre les musiques et chants traditionnels de Mongolie à un public curieux des sons d’ailleurs. Ils sont six musiciens d’Oulan-Bator, ont entre trente et quarante-cinq ans, enseignent pour certains à l’université, et incarnent une génération pour qui la transmission d’un patrimoine culturel est une problématique moderne et vitale. Ethnic-Ballad Group, leur premier album paru en 2013, est une merveille, à la fois immédiatement accessible, avec ces mélodies proches du folk tel qu’on peut l’entendre en Europe et en Amérique, et viscéralement différent, avec ces sons caractéristiques des steppes mongoles : le morin khuur (la vièle à tête de cheval), le tovshuur (luth mongol), la cithare yatga et surtout le khöömii. Originaire des montagnes de l’Altaï et transmis de génération en génération, ce chant de gorge diphonique permet d’émettre plusieurs sons simultanément, un bourdon et une mélodie. Les solistes de Khusugtun le pratiquent en polyphonie. Un enchantement, à découvrir sur scène.