Retour
haut de
page

ciné concert

thématique

Atelier image et musique

Petits et grands sont invités à habiller musicalement de courtes séquences vidéo à partir d’arrangements pré-produits, accompagnés par des musiciens du projet Vikash 06.

Pour en savoir + sur le ciné-concert



| ANNULÉ |
Doulce Mémoire

Pour célébrer, en 1919, le quatrième centenaire de la mort du plus illustre de ses artistes et hommes de science, le cinéma italien se devait de lui consacrer un long métrage. C’est à une pionnière, la comédienne Julia Cassini-Rizzotto, que fut confiée cette tâche. Son film réalisé avec Mario Corsi, dont une copie a été miraculeusement retrouvée en Finlande il y a quelques années, remporta un grand succès à sa sortie. La biographie de Leonardo est généreusement romancée, attribuant un rôle de premier plan à Mona Lisa, et le jeu des acteurs est encore loin du naturel recherché au cinéma. Mais la reconstitution historique est impressionnante, grâce notamment aux effets de profondeur du système de stéréoscopie inventé par Lamberto Pineschi. Pour accompagner cette belle évocation de Florence, Milan et Amboise à la Renaissance, Denis Raisin-Dadre et les musiciens de son ensemble Doulce Mémoire ont puisé dans le répertoire de la même époque : frottolle, balli, pavanes et madrigaux de Marchetto Cara, Philippe Verdelot, Guglielmo Ebreo. Et quelques pages aussi de Bartolomeo Tromboncino, compositeur d’un Orfeo perdu, sur des vers de Poliziano, dont on sait que Leonard de Vinci en conçut les décors.



Vikash 06

Une équipe indie-pop de choc pour mettre en musique le fameux Substitute de Vikash Dhorasoo et Fred Poulet, beau documentaire qui raconte la Coupe du monde de football 2006 de l’intérieur, du point de vue du douzième homme, du remplaçant. Le beau jeu sera sur scène.

C’est l’un des films les plus atypiques et touchants jamais réalisés sur le football, un documentaire à hauteur d’homme et pas n’importe lequel : le milieu offensif Vikash Dhorasoo, embarqué en Allemagne dans l’effectif de l’équipe de France pour la Coupe du monde de 2006, en tant que remplaçant. Durant toute la compétition, Dhorasoo ne joue finalement que 16 minutes. À défaut de marquer un but, le jeune homme va marquer les esprits, en tournant un journal de bord, avec la complicité du musicien Fred Poulet, qui lui a confié deux caméras Super 8 et l’accompagne dans l’écriture du film au jour le jour. C’est ce récit parfois mélancolique et amer que met en musique un super groupe du grand ouest, émanation des combos Bantam Lyons, Lesneu, Tropique Noir et Teenage Bed. Une bande originale aux doux accents pop, rock et post-punk, par des musiciens qui n’en sont pas à leur coup d’essai et ont déjà ambiancé le mythique Les Yeux dans les Bleus.



| ANNULÉ |
Planète Félix

Les aventures drôles et poétiques du célèbre Félix le Chat mises en musique avec une inventivité débordante par la bassiste Suzy LeVoid et la flutiste Leah Gracie, qui mobilisent non seulement leurs instruments respectifs mais aussi leurs voix et des objets du quotidien. Des notes très colorées pour un héros en noir et blanc.

Né de l’imagination d’Otto Messmer et Pat Sullivan voilà un siècle, Félix le Chat fut alors aussi populaire que Charlie Chaplin et n’a pas pris une ride. Petits bijoux d’animation à l’humour surréaliste et à l’imagination sans limite, les cinq épisodes présentés lors de ce ciné-concert imaginé par la musicienne nantaise Suzy LeVoid promettent rires aux éclats et yeux écarquillés. Quant aux oreilles, elles seront charmées par une création musicale de haute voltige, conçue au plus près de l’image avec force trucs et astuces : une basse préparée, une flûte traversière et des objets du quotidien savamment détournés, comme une casserole, des couverts, un balai ou un jeu de cartes. Et puis il y a les voix de Leah Gracie et Suzy LeVoid, riches de parcours très différents, jazz pour la première, rock pour la deuxième, utilisées comme des instruments à part entière. Harmonies, respiration et chuchotement, des voix sans parole sur une musique entre pop et électroacoustique.