retour
haut de
page

Grèce

thématique

Rebetien

Rebetien est un jeune groupe de quatre musiciens dont le répertoire puise principalement dans le rebetiko, cette musique populaire et rebelle apparue dans les années 20 du côté du port du Pirée.
Une musique synonyme de bas-fonds et de décadence, abordant la prostitution, les volutes de hashish, la satire politique, la mauvaise vie, mais aussi l’amour et la douleur de la séparation.
Rebetien choisit de mettre l’accent sur le côté naturel et acoustique des instruments : accordéon et chant, guitare et basse, bouzouki et violon, dont la combinaison évoque les groupes de Smyrne de l’entre-deux guerres, empruntant aussi bien à l’héritage musical d’Istanbul qu’aux îles grecques.

 

En partenariat avec la Maison des Cultures du Monde, Centre Français du Patrimoine Immatériel



Maria Simoglou

Voix fabuleuse de la chanson grecque, née à Thessalonique, Maria Simoglou chante le rebetiko de Smyrne (aujourd’hui Izmir, Turquie), ville qui brassa les cultures juive, ottomane et arménienne. De port en port, de rives en rives, Maria Simoglou refait le voyage de ces réfugiés grecs expulsés avant la cession de l’Anatolie à la Turquie en 1923, et de ces artistes pétris de sonorités traditionnelles ottomanes.
Les arrangements sont modernes, mais préservent l’épure instrumentale et les mélodies puissamment enivrantes et évocatrices de ce blues oriental.