Retour
haut de
page

funk

thématique

Femi Kuti

[REPORT : Suite à une modification de sa tournée en raison du contexte sanitaire, le concert de Femi Kuti, initialement prévu le mercredi 02 décembre 2020 est reporté au jeudi 11 mars 2021]

Dans le sillage de One People One World, dixième album électrisant et engagé, le roi de l’afrobeat moderne brûle toujours d’un feu sacré sur scène : cuivres et rythmiques syncopées portent des chansons qui sont à la fois des hymnes humanistes et des machines à danser.

Il y a déjà bien longtemps que Femi Kuti s’est fait un prénom, lui qui a tant appris aux côtés de son père, le grand Fela, inventeur de l’afrobeat dans les années 70. Un mélange explosif de funk, jazz, folk nigérian et highlife, la bande son d’une Afrique indépendante et fière, qui a bercé l’enfance de Femi Kuti à Lagos. Il n’a que 17 ans quand il intègre le groupe de son père en tant que saxophoniste. Et quand Fela est emprisonné en 1984, c’est lui qui le remplace à la tête d’Egypt 80 pour deux années qui scellent son destin de prétendant au trône. Aujourd’hui, le Nigérian a non seulement repris le flambeau mais il enrichit et transforme l’afrobeat en une musique à la fois personnelle et ouverte sur le monde. Personnelle par ses textes et par une utilisation renouvelée des cuivres et de l’orgue. Ouverte sur le monde parce qu’on peut y déceler des traces de reggae, de soul et de musiques caribéennes. Un cocktail généreux et revigorant.