retour
haut de
page

Baroque en scène

thématique

QUERELLE DES TE DEUM

« Proposer en concert deux œuvres antagonistes bien que proches, est l’illustration d’une Querelle des Te Deum, véritable guerre des partitions à violons mouchetés, frivole écho des dernières victoires de Louis XV… C’est aussi la redécouverte de deux compositeurs des plus talentueux parmi les contemporains de Rameau, François Colin de Blamont et Esprit-Antoine Blanchard !
Daniel Cuiller s’empare de ces musiques avec la gourmandise qui lui avait fait revivre un précédent Te Deum, celui d’Henry Madin, couronné d’éloges. Adjoignant les brillants chanteurs du Chœur Marguerite Louise, dirigé par Gaëtan Jarry, aux musiciens virtuoses de Stradivaria, il a répondu avec enthousiasme à cette commande pour la Chapelle Royale de Versailles : j’ai hâte d’entendre enfin cette guerre des Te Deum ! »
Laurent Brunner, Directeur de Château de Versailles Spectacles

Ce concert sera donné à la Chapelle Royale du Château de Versailles le 30 juin 2018

 

Conférence introductive par Daniel Cuiller

lundi 18 juin à 19h15, La Cité



Le Médecin volant
de Molière

Pour aider Valère à enlever Lucile, Sganarelle se fait passer pour un savant médecin. Démasqué par Gorgibus et Gros-René, il joue son va-tout avec une nouvelle supercherie : le faux docteur aurait un jumeau… Mais tout se complique lorsque Gorgibus désire rencontrer les deux frères ensemble. Farce de Molière, rarement jouée, Le Médecin volant est un concentré étourdissant de théâtralité, marqué par le style italien, qui fait la part belle à la virtuosité des interprètes, en ouvrant de larges espaces à l’improvisation… Sa mise en scène enlevée témoigne aussi de recherche sur les traditions de l’époque. L’extrême simplicité du dispositif scénique, qui fait appel au théâtre d’objets, concentre directement sur les six acteurs la responsabilité de la charge burlesque, renforcée ici par des costumes créés dans le moment par les interprètes eux-mêmes. Ouvrant tout grand les portes à une fantaisie joyeuse mais strictement maîtrisée, cette production met toute la troupe en jeu dans un exercice de pure virtuosité.

 

Conférence introductive par Françoise Rubellin

mardi 22 mai à 19h15, La Cité



Concert anniversaire des 30 ans

C’est Lully qui marque les débuts de la Simphonie du Marais, avec un premier concert donné par Hugo Reyne à Saint Germain-en-Laye à l’occasion du tricentenaire de sa mort. Hugo Reyne revisite aujourd’hui ce programme comme une Apothéose de Lully, avec ses œuvres les plus emblématiques jouées chronologiquement, suivies d’une Fantaisie de son successeur Delalande, et d’un Caprice de son élève Marin Marais ! Ce programme dédié à Jean-Baptiste Lully est une biographie en musique qui retrace l’itinéraire du « créateur » de la musique française baroque. La tonalité du sol mineur, favorite en cette fin du XVIIe siècle, a été retenue comme tonalité générale du programme. Ce dernier comporte également des pièces dont les titres sont en rapport avec les événements de la carrière de Lully et qui leur correspondent dans le temps. Quelques anecdotes des mémoires de l’époque viennent compléter ce récit.

 

Conférence introductive par Hugo Reyne

lundi 9 avril  à 19h15, La Cité



Ouverture, suite
et concerto pour chalumeau

Les Muffatti qui accompagnent pour l’occasion la clarinettiste de classe internationale Nicola Boud, proposent un programme alliant plusieurs compositeurs autour d’un instrument méconnu, le chalumeau. Ancêtre direct de la clarinette, cet instrument envoûtant séduit par sa beauté sonore de nombreux compositeurs. Johann Christoph Graupner est de ceux-là. Son talent, l’importance de sa production ainsi que la réputation dont il jouit de son vivant sont exceptionnels.
Johann Friedrich Fash et Georg Philipp Telemann sont également charmés par le son velouté du chalumeau.
Véritable portrait de famille du chalumeau (soprano, alto, ténor et basse), ce programme saura vous faire découvrir les beautés de cet instrument et les œuvres méconnues des compositeurs qui en tombèrent sous le charme.

 

Conférence introductive par les musiciens de l’ensemble Les Muffati

jeudi 22 février à 19h15, La Cité



Rinaldo

Avec cette fresque lyrique, plus féérique et fantastique qu’historique, Georg Friedrich Haendel, auréolé de sa jeune gloire allemande et italienne, désiré par les curieux sensibles à sa renommée, conquiert en 1711 une Londres endeuillée de musique après la mort de Henry Purcell en 1695. Son Rinaldo, à la composition riche et sophistiquée, aux airs si virtuoses et sans anglaise retenue, à la facture italienne qui réjouissait les mélomanes londoniens, maîtrisant avec éclat un théâtre spectaculaire qui manquait Outre-Manche, offrit un sang neuf à la scène anglaise. Et triompha.

Autres tarifs et catégories disponibles : billetterie du Théâtre Graslin ou sur www.angers-nantes-opera.com



Les vêpres romaines

Dans l’Italie de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle, il était fréquent que les œuvres chantées dans les offices religieux soient puisées dans le vaste répertoire musical des chapelles. Ainsi pouvaient se mêler les musiques de plusieurs compositeurs, notamment dans l’office des Vêpres où le chant occupait une place des plus importantes. Ce programme réunit deux compositeurs majeurs de l’école romaine, Pietro Paolo Bencini (Maître de Chapelle de la Basilique Saint-Pierre de Rome) et Alessandro Scarlatti (Maître de Chapelle de la Reine Christine de Suède à San Girolamo della Carita puis à Santa Maria Maggiore de Rome). Psaumes et hymnes pour solistes, chœur et basse continue des deux compositeurs alternent, présentant l’éclat des cérémonies romaines.

 

Conférence introductive par Joël Suhubiette

vendredi 19 janvier à 19h15, La Cité



Jour de fête

« Revivre sur scène les plus belles pages qui ont enrichi la vie de L’Ensemble Baroque de Nantes en compagnie des amis qui nous accompagnent depuis longtemps, tel est mon souhait pour cette soirée anniversaire exceptionnelle avec l’Orchestre au grand complet, à la Cité des Congrès de Nantes.
Quelques surprises au menu et l’invitation de Frédéric Lodéon en maître de cérémonie, voilà une belle soirée en perspective ! ».
Daniel Cuiller

 

Concert présenté par Frédéric Lodéon



Atys en folie

Atys fut l’un des opéras les plus parodiés : dans Atys travesti donné à la Foire Saint-Germain en 1736, le monde des dieux et des princes est relégué à la campagne ; Cybèle descend sur terre pour trouver non pas un grand prêtre, mais un jardinier… bien particulier. De la célébrissime scène des songes à la métamorphose finale, le spectateur savoure l’intrigue inspirée de Lully et Quinault, mise en œuvre dans un castelet baroque avec de splendides marionnettes. La musique de Lully et de Marin Marais alterne avec les vaudevilles du théâtre de la Foire. Après le succès de sa création à Malte en janvier 2017, l’équipe de La Guerre des théâtres (2016) redonne vie à un joyau comique.

Production Centre de musique baroque de Versailles. Coproduction Teatru Manoel de La Valette (Malte).
Coréalisation Angers Nantes Opéra et La Cité des Congrès de Nantes.

 

Conférence introductive par Françoise Rubellin

avant chaque spectacle à 18h30 – La Cité

 

Autres tarifs et catégories disponibles : billetterie du Théâtre Graslin ou sur www.angers-nantes-opera.com



An English Garden

« Notre 8e édition du Jardin des Voix sera dédiée à la musique écrite en Angleterre, et un heureux hasard veut que notre Jardin musical anglais coïncide avec l’anniversaire du grand paysagiste historique, le britannique Lancelot Brown, dont les paysages donnent l’impression d’une nature dans son état le plus libre et le plus pur. En parcourant les grands maîtres de la musique anglaise, de Gibbons, Lanier et Dowland à Lawes et Purcell, en passant par le plus grand fils adoptif de l’Angleterre, Georg Friedrich Haendel, jusqu’à William Boyce et Thomas Arne, nos jeunes chanteurs déguiseront leurs efforts, leur technique et leur sophistication pour sembler aussi naturels, séduisants et frais qu’un jardin anglais ».
William Christie et Paul Agnew

Coréalisation Angers Nantes Opéra et La Cité des Congrès de Nantes.

 

Le Jardin des Voix est une académie destinée à de jeunes chanteurs lyriques, spécialisée dans la musique des XVIIe et XVIIIe siècles. Ses lauréats sont recrutés parmi des candidats de plus de 40 nationalités.

 

Autres tarifs et catégories disponibles : billetterie du Théâtre Graslin ou sur www.angers-nantes-opera.com



LE COURONNEMENT
DE POPPÉE

Claudio Monteverdi, au soir de sa vie, l’inspiration décuplée par le talent d’autres compositeurs, livre une œuvre à la pureté de diamant que les outrages du temps sur une partition oubliée, maintes fois remodelée, et sur un livret lacunaire, difficilement reconstitué, n’ont pas entachée. Contrairement aux usages de l’époque, il préfère la violence de l’histoire à l’idyllique mythologie, magnifie le livret en des airs sophistiqués qui en épousent le sens et offre ainsi au tout jeune opéra plus que la maturité d’un genre, il le vêt à jamais de son éternelle et intemporelle modernité.

 

Nouvelle production Angers Nantes Opéra

Autres tarifs et catégories disponibles : billetterie du Théâtre Graslin ou sur www.angers-nantes-opera.com