Retour
haut de
page

Samuel Boré

De John Cage à Érik Satie

Voir toutes les dates
Samedi 16 Novembre / 20h30

L'Auditorium, Rezé
Plein 21€
Carte la Soufflerie 14€
Formule 2 spectacles 25€
avec la Carte la Soufflerie 17€



Merce Cunningham et la musique
musique contemporaine

Durée 1h
Réserver sa place Comment s’y rendre ?

Merce Cunningham partageait la vie de John Cage mais aussi sa passion pour Érik Satie, dont il utilisa la musique pour sa pièce Nocturnes en 1956.

Cage fut le premier à proposer une interprétation intégrale des Vexations de Satie et lui rendit hommage avec Cheap Imitation, relecture de Socrate. Explorant depuis une vingtaine d’années la relation très forte entre les deux compositeurs, Samuel Boré, de l’Ensemble Offrandes, joue régulièrement leur musique. Pour le temps fort imaginé par la Soufflerie autour de Merce Cunningham, le pianiste propose un programme original autour de pièces écrites par John Cage pour le chorégraphe mais aussi du cycle Sports et divertissements de Érik Satie dont La Balançoire et Le Tango (perpétuel) ont été adaptés par l’Américain. Entre les pièces, des extraits d’Indeterminacy, recueil de textes à lire en une minute, où John Cage évoque la musique et la danse, mais aussi les champignons ou la pensée zen. De la beauté et de la fantaisie.

En 2019 nous célébrons le centenaire de la naissance de Merce Cunningham, figure majeure de la danse contemporaine, disparu en 2009. Reconnu dans le monde entier pour son approche novatrice de la chorégraphie, Merce Cunningham a débuté en tant que danseur soliste avant d’entamer une collaboration au long cours avec John Cage. Le chorégraphe a côtoyé toutes les avant-gardes américaines, du Black Mountain College à Andy Warhol. Pour lui rendre hommage, la Soufflerie présente une journée consacrée aux liens tissés par Merce Cunningham entre sa danse et la musique, notamment celle de son compagnon John Cage.

Samuel Boré piano

Ce programme bénéficie du label Merce Cunnigham Centennial



Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail



À découvrir également...
Jérome Bel