Retour
haut de
page

L’Ensemble Dedalus joue David Lang

Death Speaks

Voir toutes les dates
Mercredi 5 Février / 20h30

L'Auditorium, Rezé

Plein : 21 €
Réduit : 19 €
Très réduit : 12 €
Carte La Soufflerie Plein : 14 €
Carte La Soufflerie Très réduit : 9 €



musique minimaliste - pop
Durée 1h
Réserver sa place Comment s’y rendre ?

L’Ensemble Dedalus poursuit son exploration des musiques contemporaines expérimentales à travers un programme du new-yorkais David Lang. Le compositeur fait tomber les frontières avec brio : la musique minimaliste prend des airs de pop et de musique de chambre.

Cofondateur de l’ensemble new-yorkais Bang on a Can, David Lang est sans doute l’un des meilleurs exemples de réconciliation entre cultures savantes et populaires. Prix Pulitzer de la Musique en 2008, il est célébré comme l’un des plus brillants compositeurs de l’époque, avec des œuvres pour orchestres, ensembles de chambre, instrumentistes seuls, chorales ou des opéras. Il a aussi multiplié les collaborations avec des artistes venus du rock et écrit pour la danse et le cinéma (on lui doit les arrangements de la bande originale de Requiem For a Dream). Le programme fera la part belle à Death Speaks, œuvre emblématique composée par David Lang en 2012, avec en tête cette idée : si Schubert était vivant, il jouerait dans un groupe d’indie rock. En découle une pièce hors norme, entre pop et musique de chambre, initialement interprétée par Shara Worden (My Brightest Diamond), Bryce Dessner (The National), Owen Pallett et Nico Muhly.

 

 

Chaque saison la Soufflerie mènera une collaboration intense avec un ensemble, autour de trois portraits de compositrices ou compositeurs contemporains. Pour cette première invitation, c’est l’Ensemble Dedalus qui nous fera le plaisir de partager ses passions musicales. Créé en 1996 par le guitariste Didier Aschour, Dedalus est un ensemble basé à Montpellier et associé au GMEA, Centre National de Création Musicale d’Albi-Tarn. Son répertoire fait la part belle aux partitions à instrumentation libre issues de la musique expérimentale nord-américaine et européenne des années 60 à nos jours et met en lumière la musique de Christian Wolff, Phill Niblock, Frederic Rzewski ou Tom Johnson. Dedalus s’organise en collectif au sein duquel les arrangements, orchestrations et interprétations sont élaborés en commun. Depuis 2011, Dedalus a engagé une série de commandes à une nouvelle génération de compositeurs qui reprend à son compte l’héritage d’une musique écrite expérimentale, et à des artistes issus de l’improvisation ou de la musique électroacoustique (Catherine Lamb, Jean-Luc Guionnet…).

 

Introduction au concert par Didier Aschour

19h – Entrée libre – Petite restauration

 

Programme

Death Speaks (2013) voix, violon, guitar et piano
Memory Pieces (1992) piano solo
Warmth (2006) guitare et bande
Killer (2009) violon et bande

Ensemble Dedalus
Alexandra Grimal voix Théo Ceccaldi violon Denis Chouillet piano Didier Aschour guitare



Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail



À découvrir également...
L’Ensemble Dedalus joue Jürg Frey
L’Ensemble Dedalus joue Catherine Lamb