Retour
haut de
page

L’Architecture balnéaire de 1830 à 1930
par Louise Robin

Les Rencontres

Voir toutes les dates
Mardi 21 Janvier / 19h00

L'Auditorium, Rezé
5€ plein / 3€ par rencontre pour le cycle complet / gratuit -26 ans, demandeurs d’emploi, RSA, rezéens relevant d’un quotient familial 1, 2 et 3, personnes en situation de handicap



Durée 1h
Réserver sa place

Le phénomène balnéaire puise ses origines dès la fin du XVIIIe siècle en Angleterre, en raison des vertus curatives attribuées à l’air océanique. Rapidement, les côtes françaises, de Dieppe à Biarritz, puis la côte méditerranéenne sont urbanisées pour répondre à ce nouvel engouement. Ainsi naît une architecture spécifique, fantaisiste, dénuée des contraintes de la ville puisqu’à usage exclusivement estival.
À ce phénomène intrusif de la villégiature, les populations locales tenteront de s’adapter avec plus ou moins de bonheur.

 

Spécialisée en Art contemporain, Louise Robin intervient à l’Université et lors de cycles de conférences d’Histoire de l’Art et de l’Architecture.
Son intérêt pour le patrimoine balnéaire en général, et le littoral vendéen en particulier, ont suscité un fort engagement, ayant abouti en 2011 au livre Villas et édifices balnéaires des Sables d’Olonne, un siècle d’architecture 1845-1945, puis en 2013, Olonne-sur-Mer, nature et patrimoine.



Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail