Retour
haut de
page

Contretemps

Patrick Boucheron & la Compagnie Rassegna

Voir toutes les dates

L'Auditorium, Rezé

Plein : 21 €
Réduit : 15 €
Adhérent·e·s
Plein : 14 €
Réduit : 9 €




concert littéraire
Durée 1h15
Réserver sa place

Objet artistique inédit, Contretemps campe l’historien Patrick Boucheron en conférencier facétieux, interrogeant notre perception des œuvres poétiques et musicales du Moyen-Âge, au fil de quatre tableaux où guitare électrique et flûtes kaval se mêlent à la parole du médiéviste. Un spectacle enchanteur et stimulant.

C’est à un concert littéraire d’un genre tout à fait neuf que nous invite Bruno Allary, directeur artistique de la Compagnie Rassegna, avec l’historien Patrick Boucheron, professeur au Collège de France, le metteur en scène Laurent Gachet et Isabelle Courroy, qui joue de la flûte kaval, une flûte oblique diatonique ou chromatique originaire des Balkans. Ensemble, ils lancent une formidable machine à remonter les sons, à entendre les voix, à explorer de nouveaux territoires. Contretemps est une conversation passionnée entre le verbe, la musique et l’espace. Au texte de Patrick Boucheron répond le flux sonore des guitares baroque et électrique, des flûtes pastorales. Quatre tableaux convoquent des œuvres musicales nées dans la Méditerranée des 13e et 14e siècles, mais aussi la culture visuelle de l’époque, pour mieux y projeter des mots et sonorités d’aujourd’hui. Quels sont les moments, passés ou présents, où notre besoin de poésie se fait jour ?

Bruno Allary guitares, chant Patrick Boucheron texte Isabelle Courroy flûtes kaval Laurent Gachet mise en scène, scénographie, création lumière Frédéric Braye design sonore

 

Contretemps est une création de la Compagnie Rassegna, produite par MCE Productions, en coproduction avec la Cité de la Voix de Vézelay, le Pôle des musiques du Monde de la Cité de la Musique de Marseille, le festival Oh les beaux jours !, Villes des musiques du monde et avec le soutien des Villes de Marseille et Limours, du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, de la DRAC PACA et de l’ADAMI